Serveur - Pixabay

C’est une petite révolution dans la culture de la restauration d’Israël : à partir d’aujourd’hui, le pourboire ou « tip » comme cela se nomme en hébreu que nous donnons aux serveurs sera enregistré et considéré comme faisant partie des salaires des employés des restaurants et des cafés.

Soyez le premier informé -  Rejoignez notre page Facebook.

Il s’ensuit que les pourboires seront désormais imposés et que le propriétaire versera ses contributions à l’Institut national d’assurance et à la caisse de retraite. Selon la loi en vigueur, les « tips » sont considérés comme indépendants du revenu de l’employeur et l’obligation de payer leur impôt sur le revenu incombe aux serveurs qui généralement ne le fait pas.

En Israël, un pourboire de 10% du coût des repas est indispensable, quoique non écrit et contrairement à de nombreux pays européens, où il n’y a pas de pourboire, ou soit le montant dépend de l’envie et du degré de satisfaction du client, en Israel ce n’est pas le cas, il faut donner le pourboire …avant de partir 🙂

En Europe, le serveur qui est beaucoup plus une profession respectable, et l’employé est souvent d’âge moyen digne avec une serviette sur le bras, un virtuose qui connaît son métier reste un phénomène courant dans les restaurants italiens ou français ( comme Yves Montand dans « Garçon! »).

En Israël, c’est différent car il y a beaucoup de jeunes filles et des garçons (avant ou apres l’armée) qui veulent économiser un peu d’argent, comme les étudiants qui vivent au détriment des salaires et des «tip». De nombreux propriétaires d’établissements ne paient même pas le salaire minimum, ce qui leur donne l’occasion de profiter des « tips » des clients.

Nous parlons de milliards de shekels par an – dans le pays, environ 200 000 personnes travaillent comme serveurs.

Aujourd’hui, le président sortant du conflit au Tribunal du travail,  Yigal Flitman a lu le verdict, y compris celui des « tips » dans les revenus du restaurant.

« Le pourboire dans cette industrie devrait être traité comme un revenu pour le restaurant, et pour le salaire de tout serveur ayant des pourboires qui feront partie du salaire reçu de l’employeur », dit le verdict. » Maintenant, tous les décisions doivent être enregistrés dans un livre spécial, et ces données seront soumises à l’Internal Revenue Service et le « Bituah  Leumi ».

Le juge a noté que depuis cinq ans déjà, on parle de la nécessité de modifier la loi actuelle, mais les législateurs n’y ont pas insisté. « En fait, les serveurs ont deux salaires différents – du propriétaire et des clients. L’état actuel a légitimé la dissimulation des recettes fiscales en quantités énormes – de un à deux milliards par an.  »

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ?

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Laisser votre commentaire

Chaussures Fakzgzvjm Grises Homme Bermuda Wcv61aq Reparation Adidas

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.